UNE FEMME CONTRE NAPOLEON


Anne Louise Germaine Necker de Staël-Holstein (1766 - 1817), l'une des plus riches veuves de son temps, mère de famille, grande amoureuse, écrivain de renom, femme du monde vivant selon ses propres lois, cherchant à se réaliser avec passion et naïveté dans les sphères privées et publiques, exerça dans la France Napoléonienne une influence politique considérable.

A Paris en 1803 le Salon très prisé de Mme de Staël est devenu le forum ou s'exprime l'opinion publique du pays. On y rencontre même les frères de Napoléon, entourés de personnalités éminentes du monde de la finance et du pouvoir ainsi que de l'élite intellectuelle, qui le fréquentent assidûment.

Au milieu de cette effervescence les enfants de Germaine s'amusent allègrement; elle a 37 ans quand son roman à succès " Delphine " lui apporte la célébrité. C'est aussi le moment où, assistant à la métamorphose inattendue du héros Bonaparte en un Napoléon autocrate, Germaine dénonce et condamne sa stratégie.

Napoléon ne pouvant tolérer que cette femme d'esprit influence l'opinion publique contre lui, d'inévitables confrontations et conflits s'ensuivent, les opposant ouvertement. Germaine se trouve brusquement bannie de séjour à Paris et c'est la fin de son monde. Contre son gré et le cœur gros, Germaine quitte Paris et entame son exil.

Napoléon, fasciné malgré lui par la personnalité de cette femme qui l'inquiète, détache à sa suite un agent de renseignement, fringant jeune Attaché, devant le tenir au courant de ses moindres faits et gestes.

Accompagnée de son secrétaire August Wilhelm Schlegel et de deux de ses enfants, Germaine se rend à Würzburg à la rencontre de Caroline Schelling, ex-femme de Schlegel, et de son mari Joseph Schelling, ami intime de Schlegel avant la rupture de son couple.

Caroline Schelling est une muse féminine se battant pour la reconquête d'un bonheur qu'entache un secret. La seule de ses quatre enfants ayant échappé à la mortalité en bas âge, sa dernière fille, une jeune femme à peine devenue adulte vient de disparaître dans des circonstances restées mystérieuses.

Caroline et Germaine, bien qu'ayant peu en commun, découvrent dans leur amitié l'inspiration dont chacune a besoin pour se libérer du poids de leurs afflictions et réaliser leur propre destinée.

Tout d'abord omniprésent et menaçant, le jeune Attaché tombe sous le charme de Germaine, et alors qu'ils s'ouvrent mutuellement leur cœur, elle le gagne peu à peu à sa cause, loin des soucis de Napoléon.

Les deux maris de Caroline retrouvent entre eux leur paix, après que Schlegel soit parvenu à faire entendre à Schelling que c'est par un acte d'amour et non de faiblesse qu'il a consenti à renoncer à son lien marital au profit du bonheur de Caroline.

Des événements historiques surviennent alors. Napoléon jette son dévolu sur l'Autriche et la Prusse. Fidèle à elle-même, Germaine embrasse son destin historique, et ainsi que Napoléon le redoutait, devient la figure emblématique d'un infatigable combat pour la défense de la liberté. Après les défaites napoléoniennes, Mme de Staël rentrera triomphante à Paris, et incarnera pour l'histoire " l'âme de l'Europe ".


*************

BIRGIT URMSON vit en Californie, à Oakland, avec son mari. Elle est née et a passé son enfance dans l'Allemagne de l'après guerre. Elle a étudié l'histoire de l'art et l'archéologie à Munich, Paris et Vienne, avant de compléter son cursus à Berkeley, l'Université de Californie où elle enseigne actuellement.
Birgit Urmson a produit plusieurs films indépendants, et dirigé un festival international de films de femmes à San Francisco et Hollywood. Son roman " Germaine " est l'aboutissement et le fruit d'une longue recherche historique.
Elle a trois enfants adultes, et milite activement aux Etats-Unis pour la défense et la protection des handicapés.